Décret sur la protection des dénominations boucherie

Les Actus de la Filière
Image
dénominations viandes
Body

Culture Viande se félicite de la publication jeudi 30 juin du décret n° 2022-947 (à consulter ici) relatif à l’utilisation de certaines dénominations employées pour désigner des denrées comportant des protéines végétales.

Très attendu, ce texte fixe enfin les règles limitant l'utilisation de termes issus des produits d'origine animale. Ainsi, un produit transformé comportant des protéines végétales ne pourra plus utiliser la dénomination légale d’un produit 100% d’origine animale ou bien faire référence à la morphologie ou à l’anatomie animale.

Ne seront plus permis non plus la référence à un nom d’espèce ou encore l’usage de vocabulaire spécifique à la boucherie ou à la charcuterie. Les dénominations des usages commerciaux des produits d’origine animale sont aussi protégées par le décret. À noter que les denrées d’origine animale utilisant des protéines végétales sont également couvertes par ce décret et ne pourront plus non plus utiliser les désignations protégées, à moins qu’elles ne respectent le taux maximum de protéines végétales prévu en annexe du décret.

Cette annexe regroupe les dénominations concernées issues des codes des usages professionnels (préparations de viande hachée, paupiettes et viandes marinées, de la charcuterie etc…). Le décret entrera en vigueur le 1er octobre 2022 mais les productions non conformes antérieures à cette date pourront être écoulées jusqu’au 31 décembre 2023.

 

Source : Lettre Culture Viande n°26 - 01/07/22