Moins de vaches à l'abattoir en janvier

Image
article moins d evache abattoir
Body

Les abattages de vaches laitières et de vaches allaitantes ont reculé en janvier 2022 par rapport à leur niveau de 2021, sur la même période. Toutes catégories confondues et toujours sur le mois de janvier, le nombre de bovins envoyés à l’abattoir a chuté de 9,1 % sur un an.

Les abattages de vaches laitières ont chuté de 12,5 % en nombre de têtes et de 12,9 % en tonnage entre janvier 2021 et janvier 2022. C’est le constat qu’Agreste, le
service de la statistique du ministère de l’Agriculture, dresse dans sa dernière note d’Infos rapides publiée le 25 février 2022. Cela représente presque 10 800 têtes.

Une baisse plus modérée pour les allaitantes

La baisse est moins marquée pour les vaches allaitantes : –5,2 % en nombre de têtes et –4,9 % en poids sur un an. L’écart atteint de 3 400 têtes pour un peu plus de 61 720
vaches envoyées à l’abattoir. Pour les génisses, le repli est également plus mesuré : –6,3 % en têtes et –6,2 % en tonnage. Cela représente 3 250 têtes.

Du côté des mâles de 8 à 24 mois aussi, les abattages se replient également sur un an : –8,2 % en têtes et –9,1 % en volume. Un peu plus de 73 000 mâles âgés de plus de 8 mois ont été expédiés à l’abattoir en janvier 2022, contre 49 560 un an plus tôt. Quant aux abattages de veaux de boucherie, ils diminuent de 10,8 % sur un an en nombre de têtes.

Article lafranceagricole.fr - 14 mars 2022